• Chapitre 3 Aya : Bloquée dans la réalité

    © Je m'endormis alors sans tarder, je ressenti encore cette vague de chaleur qui me parcourait, j'étais de retour dans mon monde ?

    C'est ce dont il avait l'air puisque j'étais dans ma chambre réelle, mais quelque chose clochait …

    Je regardai tout autour de moi, c'était la même pièce, les mêmes meubles, mais quelque chose manquait... L'atmosphère pesante qu'était censée m'inspirer cette chambre rouge. Rien n'avait bougé depuis ma « disparition », j'ouvris la porte et descendit voir dans la cuisine si ma mère y était, effectivement elle était là mais comme pétrifiée, je m'approchai pour la toucher et j'eus l'impression d'effleurer une statue de marbre. Le temps était comme arrêté, la panique commençait à m'envahir, je sortis dehors, dans la rue et tout semblait s'être arrêté, rien ne bougeait, mis-à-part moi qui courrai le plus vite possible dans les quartiers à la recherche de quelqu'un qui ne serai pas pétrifié...
    Un homme vêtu de noir de la tête au pied, caché derrière un mur observait Aya en prenant des notes sur son carnet un large sourire sur les lèvres.

    Je cherchais encore et encore mais ne trouvai personne, je ne sentis pas une présence, soudain tout espoir s'envola, et si je restais coincée dans ce monde, et si jamais je ne revoyais Usui ?

    Je m'assis en boule sur un banc en retenant mes larmes, j'appelais silencieusement Usui à l'aide.

    L'homme l'avait suivi et ricanait sans faire un bruit pour qu'elle ne le remarque pas, il semblait normal pour lui que tout l'environnement dans lequel ils se trouvaient soit tel qu'il était, à s'en demander s'il n'y serait pas pour quelque chose dans cette histoire.

    Le directeur était toujours dans son bureau et faisait de multiples recherches sur le mythe qui semblait refaire surface, il espérait que tout ceci ne soit qu'un malentendu et qu'il n'aurai pas à faire face à une telle crise.

    Usui lui était dans sa chambre et n'arrivait pas à dormir, il décida alors de faire quelque chose de totalement insensé , il voulait aller rejoindre Aya dans sa chambre, pour cela il se rendit dans le dortoir des filles, il frappa à la porte de la fille à qui il voulait parler mais aucune réponse ne vint à lui, il retenta une deuxième fois en lui demandant si elle dormait mais aucune réponse ne venait, il pensa alors qu'elle dormait peut-être et décida de retourner dans sa chambre sans avoir pu parler à Aya.

    Je continuais d'appeler Usui dans ma tête pour qu'il vienne me sauver mais rien ne bougeait, j'étais totalement seule ici et rien ne pourrait me sauver, serait-ce ici la fin de mon début d'histoire ?©