• Partir ou rester : Chapitre 1

    Je ne vous laisserai jamais vous en tirer pour ce que vous m'avez fait, vous culpabiliserez toute votre vie, je croyais en vous, j'avais foi en vous, mais vous m'avez lâchement poignardé dans le dos au pire moment qu'il soit. Pourquoi a-t-il fallu que vous choisissiez ce jour la ? Me faire du mal ne vous suffisait pas il fallait m'envoyer au bout de ma vie ? Vous pensiez peut-être que je ne saurai rien de tout ça ? Vous vous êtes trompés, je sais tout, absolument tout, j'étais là mais je n'ai rien dis et je n'ai rien fais, je vous ai laissé et je suis partie me réfugier dans ma chambre froide qui ne devait pas me retrouver avant quelques jours, mais vous avez gâché un des moments qui aurait dû rester gravé en nos mémoires.

    C'était le 14 février de ma dernière année de lycée, en fait c'était hier, je les ai vu, mon petit-ami Karl et ma sœur Lucia, enlacés tous deux à quelques pas de mon point de rendez-vous avec Karl, il était en retard d'une heure, j'avais attendu tout ce temps en étant sûre qu'il allait arriver et quand je l'ai enfin trouvé il était dans les bras de ma sœur ? Mais pourquoi ? Je ne leur pardonnerai jamais de m'avoir humilié comme ça, mais tous deux ne savent rien de ce que je sais, je vais juste leur donner rendez-vous comme on le faisait si souvent mais cette fois-ci tout le monde n'en ressortira pas indemne.

    Je leur donne donc rendez-vous maintenant à l'endroit où je les ais surpris la veille, un parc, plein de significations que seules nous trois pouvons connaître, je prend un couteau dans mon sac à main et me rend dans ce fameux parc, Karl et Lucia sont déjà là, je me place face à eux l'air de rien et commence à parler nonchalamment :

    « -Ah ! Vous êtes venus ! Tu n'es pas en retard Karl aujourd'hui ?

    -Non, je suis désolé pour hier, j'ai eu un empêch...

    -Tait-toi ! Pas un mot ! Ni toi ni Lucia n'avez intérêt à parler jusqu'à ce que j'ai finis !

    Ils me regardaient tous deux, ébahis devant ma colère toute droite sortie de nulle part.

    -Je sais tout, ton empêchement comme tu dis, mais dis moi te souviens-tu au moins de toute la signification du rendez-vous d'hier ? Te rend tu compte de ce que tu m'as fais ?

    -Oui, je ..

    -J'ai dis pas un mot ! Ce parc, ce jour, tout avait une signification même l'heure du rendez-vous, mais vous avez tout fichu en l'air avec vos mensonges ! Rappelez-vous, il y a un an, Karl et moi nous mettions en couple à 18h37 sous l'arbre du parc dans lequel nous sommes maintenant, c'était aussi notre lieu de rendez-vous hier mais devinez quoi ? Il n'est jamais venu, ou du moins pas avec la bonne personne ! Eh oui je vous ai vu hier, à seulement quelques mètres de notre lieu de rendez-vous, vous avez du culot quand même, à moins que tout ça n'était planifié pour que je vous vois ensemble et que je comprenne que rien n'était vrai, en tout cas peu importe puisque la vérité à éclaté , je sais tout et vous êtes au courant, mais tout ne s'arrête pas là..

    Je vois une lueur dans leurs yeux comme s'ils pensaient que je m'apprêtais à les pardonner mais quand je sors de mon sac à main le couteau emporté plus tôt je vois de la frayeur dans leurs yeux.
    -Vous croyez quoi ? Que je vais vous laisser en paix, vivre votre petit bonheur pendant que je souffre? Mais quelle erreur, je vais juste détruire votre vie entière ! Lucia tu expliquera à tes très chers parents pourquoi ta sœur jumelle est morte aujourd'hui, Karl tu en fera de même avec tous mes amis ainsi que ta famille que je connaissais !

    Leurs regards sont emplis d'effroi, ce qui me fait sourire.

    -Eh bien quoi ? Vous êtes choqués ? Alors regardez bien tout ce qu'il va se passer maintenant !

    Je lève le couteau et en un coup sec me transperce l'abdomen avec celui-ci, je m'attend à mourir sur le coup mais au contraire je ressens une douleur incroyable et je les vois courir vers moi en criant mon nom :

    -VINHA !